Peste

Lire ou relire La peste

Rien de breton, c’est sur. Mais quelques rapports avec ce que le virus et le confinement nous font vivre. J’ai enfin retrouvé mon vieil exemplaire jauni de La peste, d’Albert Camus. Et je l’ai relu avec grand intérêt. Et même du plaisir littéraire.  Dans ma jeunesse on m’a évidemment présenté ce livre, publié en 1947, comme une allégorie de l’Occupation et un jalon dans l’œuvre philosophique  de l’auteur. Il se relit comme un vrai roman : que se passerait-il si ?