Déconfinement

L'heure du déconfinement vient de sonner

Que va t'il se passer ? Comment, pour qui ?
Le ministre de la culture F Riester nous a annoncé que les grands événements n'auraient pas lieu, il a néanmoins parlé des petits festivals et ceux-ci pourraient   se dérouler. La question qui me vient immédiatement :
« Qu'est-ce qu’un petit festival ? Comment le gérer, avec qui et où ? »
J'ai décidé de m'intéresser à une grande fête, Brest 2020.
Aura-t-elle lieu et sous quelle forme, quand ?
Quel impact pour la ville de Brest, peut-on reporter cet événement ?

Journal du (dé)confinement. Mai, Paris, mai !

Journal du (dé)confinement Mai Paris Mai
Mai Paris Mai Claude Nougaro

Voilà, en ce lundi 11 mai, le confinement s’achève et Paris ? Paris ? Tout à l’heure, Paris s’éveillera, comme les habitants du château de la Belle au bois dormant. Depuis deux jours, un peu plus de passants dans les rues, un peu plus de voitures sur les chaussées. Des soubresauts, des visages, masqués, des fantômes derrière les vitrines encore éteintes.

Faudrait pas que déconfinement vire en déconfiture.

Nul n’est parfait… Je le confesse, ma grand-mère ne portait pas la coiffe, mais les espadrilles, elle dansait le fandango plus que l’andro, et j’en suis fière.

Voilà pourquoi le mot « confinement » ne m’a pas prise au dépourvu. Sur nos terres basques, le confit, on connaît. Toute bête de bon goût y passe un jour, l’oie, le canard, le cochon, le cou, les chichons… Appliqué aux humains, fallait voir ce que ça donnerait. 

Le monde d’après, comme le monde d’avant, mais en pire ?

Tous les journalistes, y compris les membres de PBM qui le connaissent bien, sont unanimes : Jean-Yves Le Drian n’est pas homme à multiplier les déclarations, encore moins les déclarations fracassantes. Aussi, quand il a affirmé au Monde : « Ma crainte, c’est que le monde d’après ressemble au monde d’avant, mais en pire », sa petite phrase n’est pas passée inaperçue. Alors que se multiplient les propositions sur ce que devrait être le monde d’après l’épidémie de Covid-19, l’avertissement du ministre des affaires étrangères a fait l’effet d’une douche froide.