Mars 2020

Je suis méchant...

Avant, j’avais envie d’écrire. Un peu  tous les jours. Ecrire des  histoires, comme on n’en écrit plus beaucoup. Des sortes de westerns avec des bons et des méchants…
Quand Nono m’a demandé de pondre un petit texte pour le nouveau Parisbreizhmedia, j’ai dû  me secouer un brin. Car je confine à la morosité.
Cet état sanitaire malsain n’a rien à voir avec le coronavirus, auquel j’ai échappé jusqu’ici. Je ne fréquente plus personne, sauf ma femme, le chien, le chat, la chèvre et les poules.

Les conseils de guerre du première classe Burel

-Portez des lunettes plutôt que des oeillères.Voyez le professeur Salomon qui dresse tous les soirs le bilan sinistre du coronadétritus à la télé. Il n'a toujours pas de vision « latérale » sur les morts en ville et dans les ehpads. Désastreux, désolant ? Irrresponsable.

-Ne trainez ni vos guêtres ni vos cabas aux caisses  des supermarchés? Plus tu passes vite à la caisse, plus le danger est court. C'est comme au feu rouge.

Journal de survivance. Jeudi 26 mars. Bon Dieu, vlà l’Printemps !!

Paris au temps du Covid-19 Journal de Survivance

L'équinoxe de Printemps a eu lieu le vendredi 20 mars à 4H40... Le Printemps nous fait des pieds de nez. Voilà qu’il s’est installé avec un jour d’avance pendant que nous nous calfeutrions. Pour un peu, on l’aurait oublié, reclus dans nos intérieurs citadins. En fait, on essayait de ne pas y penser. Peut-être, avec  le mauvais temps, ce serait moins cruel de se confiner. Mais il persiste, et il signe. Il en rajoute, le bougre. Depuis un moment déjà, le ciel est bleu, insolemment bleu, libéré des balafres aéronautiques.