Actualités

Manu Dibango s’est éteint discrètement

Manu DIBANGO (par Nono)

Un rire fort et communicatif qu’il fait entendre une fois son saxophone lâché, Manu Dibango l’initiateur de l’Afro-jazz et de la musique noire moderne nous a quitté le 24 mars, terrassé par le covid 19.

A 86 ans, lui le géant que l’on croyait éternel avec cette gentillesse et sa bonne humeur perpétuelle, lui qui a traversé toutes les époques, tous les styles de musique, a connu les plus grands.

Paris désert

Tour Eiffel

Quelques photos de Paris glanées au détour d’un reportage. Cartes postales du passé ? Vision du futur ?  Ces clichés que l’on croirait sortis d’un film de science-fiction témoignent du fait que le confinement semble enfin respecté dans la capitale. Mais ce vide et ce silence qui entourent ces lieux emblématiques n’en demeurent pas moins glaçants. Seul le souffle du vent se fait entendre. C’est à la fois rassurant et terrifiant.

https://www.parisbreizhmedia.fr/galeries/paris-desert

Je suis méchant...

Avant, j’avais envie d’écrire. Un peu  tous les jours. Ecrire des  histoires, comme on n’en écrit plus beaucoup. Des sortes de westerns avec des bons et des méchants…
Quand Nono m’a demandé de pondre un petit texte pour le nouveau Parisbreizhmedia, j’ai dû  me secouer un brin. Car je confine à la morosité.
Cet état sanitaire malsain n’a rien à voir avec le coronavirus, auquel j’ai échappé jusqu’ici. Je ne fréquente plus personne, sauf ma femme, le chien, le chat, la chèvre et les poules.

Les conseils de guerre du première classe Burel

-Portez des lunettes plutôt que des oeillères.Voyez le professeur Salomon qui dresse tous les soirs le bilan sinistre du coronadétritus à la télé. Il n'a toujours pas de vision « latérale » sur les morts en ville et dans les ehpads. Désastreux, désolant ? Irrresponsable.

-Ne trainez ni vos guêtres ni vos cabas aux caisses  des supermarchés? Plus tu passes vite à la caisse, plus le danger est court. C'est comme au feu rouge.

Coronadétritus: enfin je maigris youpi!

 Depuis quelques mois...euuuh peut-être un peu plus. Depuis des années donc je fais le yoyo, entre 100 et 105 kilos, rêvant douloureusement de passer sous la barre symbolique des 100. Eh bien, cette saloperie de coronadétritus a quand même réussi un miracle. Me faire chuter de mon piedestal de membre émérite des poids lourds, estampillés comme tels (celui qui dit "obèse" il prend une tarte). Au prix d'un régime drastique certes mais efficace. Contraintes des temps anxieux obligent.

Salut PBM !

8ème jour de confinement…

Et ça fait presque 8 jours qu’on a remis le site à flot. Aucun lien entre les deux, evel just…
Le site s’est doté d’une rubrique dessins de presse, avec la collaboration de 6 dessinateurs.

Une rubrique « chroniques des jours », avec des billets réguliers de Frédérique, qui nous propose un regard sur paris qui a baissé le rideau… mais pas la garde…Billet illustré de photos.
Des billets de Pop’s et de Marc Pennec, au cœur de la Bretagne profonde.

Le billet de Gérard Horny, retranché non loin de la capitale.

Paris Breizh Media : Nono à la barre

Nono président PBM

Grèves ou pas (fin 2019), coronavirus ou pas (début 2020) , Paris Breizh Media est décidé à maintenir le cap. Et pour y parvenir l'association des journalistes bretons de Paris vient de se doter d'un capitaine (président) de haute mer : Nono lui-même. L'emblématique dessinateur breton prend la barre pour 3 ans, avec un équipage rajeuni et plein d'allant...Et dans ses cartons plein de projets créatifs que vous découvrirez bientôt sur ce site relooké.

Paris Breizh Media et Paris Breton fêtent le nouvel an Sénat

Paris Breizh Media et Paris Breton fêtent le nouvel an Sénat

C'est devenu un rituel très apprécié. A chaque début d'année Paris Breizh Media et Paris Breton fêtent l'an nouveau au Sénat. Plus de 100 invités ont encore participé à la soirée du 21 janvier 2020.  - »Sponsorisée » par les sénateurs Jean-Luc Fichet et Michel Canévet. -Alimentée par l'excellent buffet de la fratrie Costiou, (les crèperies Coeur de Breizh). -Animée par la présence de la pétillante Mélanie Aufret et du sage Alan Stivell. Deux fortes personnalités qui illustrent une forme de permanence dans la créativité bretonne, l'une dans le cinéma, l'autre dans la musique.

Les journalistes, une espèce en voie de disparition?

Soirée PBM le 7 nov 2019, les invités

Pour répondre à cette question, Paris Breizh Média a invité Claire Léost, Directrice générale de CMI France (Elle, Public, Télé 7 jours, Mariane…), Hubert Coudurier, PDG du Télégramme, mais aussi Président de Tébéo et Tébésud) et Johan Hufnagel (Fondateur de Loopsider, ex-directeur des éditions de Libération, ex-rédacteur en chef à Slate et 20 minutes). Trois profils bien différents qui ont été interviewés par notre confrère Lionel Gaillaud, spécialiste médias et enseignant à l’IPJ Paris Dauphine

Notre confrère Guy Hersant annonce la sortie de «Ouessant»

Le livre vient de paraître aux éditions les îliennes et se trouve dès maintenant dans les bonnes librairies en Bretagne ; il sera en rayons à Paris (et ailleurs) à partir de la rentrée. 

« Cet ouvrage présente ma sélection des photographies prises au cours de 24 séjours à l’île d’Ouessant entre 1977 et 1984. » explique-t-il.

Le livre au format 18x24 cm comporte 144 pages, 125 photographies noir et blanc et le très beau texte de Mona Ozouf.